Dimanche 21 avril

C'est la saint Anselme



Lire : Matthieu 18:1-6



HUMBLE COMME UN ENFANT



Quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le Royaume des cieux (Matthieu 18:4)

L’orgueil ne fait pas bon ménage avec la foi. Et pourtant, n’est-ce pas ce sentiment qui anime les disciples quand ils interrogent Jésus pour savoir lequel sera le plus grand dans le Royaume des cieux ? Le Seigneur répond que dans son Royaume, on est grand quand on est petit ; et petit, dans son esprit, c’est être humble et modeste. L’humilité n’est pas seulement une façon d’être grand dans ce Royaume : c’est tout simplement aussi la condition pour y entrer.

« Si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux ». Pour que ce soit bien clair, Jésus appelle un petit enfant et le place au milieu des disciples. Donnons lui 4 ou 5 ans : lui ne se pose pas la question de savoir s’il sera le plus grand dans le Royaume des cieux !

L’orgueil génère des rivalités, des jalousies, des mésententes entre les hommes. Et quand ce sentiment s’exprime vis-à-vis des hommes, il s’exprime généralement aussi vis-à-vis de Dieu. C’est surtout là que cela ne va plus et que c’est grave !

Faire un complexe de supériorité, avoir des idées de grandeur, être imbu de sa personne, s’imaginer être meilleur que les autres et dignes de plus d’honneur, tout cela n’est pas bon. Les disciples ont encore des progrès à faire dans ce domaine. Nous peut-être aussi …
Cette méditation a été écrite par le Pasteur Bohy et elle est publiée avec son aimable collaboration